image 70.jpg (0.4MB)
PETIT EPEAUTRE ENCORE VERT EN JUIN !
L’engrain est l’ancêtre génétique du blé. Déjà cultivé au néolithique, l’homme l’a progressivement sélectionné et croisé pour donner naissance au grand épeautre puis au blé. Haut en paille, très résistant ou tolérant à la plupart des agressions, constant en productivité, c’est la céréale rustique par excellence.
image 74.jpg (0.4MB)
Il valorise bien les terres très séchantes ou pauvres et les zones montagneuses et à climat rude. Complètement négligé par les sélectionneurs, ses rendements sont relativement faibles. Son cycle est très long (environ 11 à 12 mois) et sa montaison est très tardive, il ne faut donc pas le semer trop tard... Les épillets contiennent généralement un seul grain d’où sa dénomination (En-grain = un seul grain)
image 80.jpg (0.4MB)
Comportant une teneur en gluten faible et un taux de protéines élevé par rapport aux autres céréales, il est très apprécié sur des marchés spécifiques limités en gluten et sur le créneau diététique. Il devient très tendre après la cuisson, et peut se manger en grain, comme du riz. Il est toutefois plus riche en minéraux et en protéines que ce dernier, et a plus de saveur. Très digeste, il est aussi utilisé pour confectionner des risottos, etc...